DooM le jeu de plateau

 doom_boardgame

Adapté du celebre jeu video (et, entre nous, peut être l’un des meilleurs de tout les temps) DooM, le jeu de plateau est édité par Fantasy Flight Games et nous a été apporté en france par Edge (anciennement Ubik). DooM, le jeu de plateau est ce qu’on appelle un dungeon crawl, a savoir un espèce de semi jeu-de-rôle ou les joueurs font avancer leurs personnages dans une sorte de labyrinthe souvent contrôle par un autre joueur… Pour vous donner une idée, ça serait comme une partie de Diablo en multijoueur, ou un des joueurs contrôlerait les monstres… On a donc 1 a 3 joueurs qui jouent les “marines” qui ont pour but de trouver la sortie du niveau et un joueur qui contrôle les monstres, qui génère la station spatiale (doom utilise des pièces de station spatiale, comme des pièces de puzzle, qui s’emboitent pour permettre de faire des niveaux vraiment différents.) et dont le but est de massacrer les marines. Les marines ont un stock important de points de vie, des armes variées et efficaces, un choix d’action important (courir, attaquer deux fois, monter la garde, sniper, voire même soigner) et l’envahisseur (celui qui contrôle les monstres) a pour lui une armée de créatures de l’enfer plus ou moins puissantes et un deck de cartes lui permettant de faire apparaitre de nouveaux monstres, de tendre des pièges aux marines etc… DooM est un jeu très tendu, pour survivre, (s’ils sont plusieurs) les marines devront faire équipe efficacement si ils veulent avoir une chance. Assurer de faire plein de dégâts a l’envahisseur tout en se garantissant un minimum de sécurité en cas de contre attaque est essentiel. L’envahisseur est généralement largement avantagé par rapport aux marines, ce qui lui permet de jouer de façon plus “relax” et de jouer avec les nerfs avec les marines tout en sachant de temps en temps leur laisser leur chance (par exemple si les marines sont trop mal en point, l’envahisseur ferait bien de jeter une de ses meilleures cartes afin de faire durer la partie et de garder une compétition). Les dés permettant de calculer les dégâts sont très bien pensés, les opportunités stratégiques sont vraiment intéressantes, et le jeu a quelque chose de furieux et de jubilatoire. Cependant attention, les parties sont extrêmement longues : oubliez les 90 minutes qui sont écrites sur la boite, les parties peuvent durer aisément 4h ! Aussi, attention, car l’envahisseur a souvent l’opportunité de s’effondrer sous la masse d’objets qu’il a a sa disposition : des jetons divers a laisser pour les marines (munitions, trousses de soin, armes), des obstacles a placer, et pas moins de 63 figurines de monstres !!!

doom

A noter qu’il existe une extension permettant de jouer en deathmatch (marines vs marines) a 6 et qui rajoute 33 monstres supplémentaires ainsi qu’une nouvelle arme et quelques nouvelles règles….  Vous trouverez le jeu de base ainsi que son extension chez ludibay, encore une fois, ici et

Andromeda

Andromeda wrote 68 posts

Post navigation


Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>